La CEAM (carte européenne d’assurance maladie) est un élément indispensable avant de partir en vacances. Il faut toutefois prendre certains points la concernant avant de prendre le départ. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises en cas de problème pendant votre séjour à l’étranger. Prenez alors note des quelques conditions suivantes concernant cette carte d’assurance.

Cette carte permet de séjourner tranquillement en Europe

Notez avant tout que la CEAM vous garantit une meilleure couverture pendant les voyages au sein de l’UE (Union européenne). Cela concerne par exemple les séjours en Islande et au Liechtenstein. Il y a aussi la Norvège et la Suisse. Vous bénéficierez de soins médicaux publics intéressants pendant vos déplacements en Europe. En plus du tarif, vous serez aussi traité de la même manière que les résidents dans votre pays de destination.

Il suffit de réclamer la carte 15 jours avant votre départ auprès de la CPAM (Caisse primaire d’assurance maladie). Notez que la validité de cet élément est de 24 mois. Notez toutefois que cette carte ne couvre pas tous vos frais de santé. Il faut alors l’accompagner d’une assurance voyage internationale pour éviter les mauvaises surprises.

La carte est-elle disponible hors de l’UE

Vous comptez vous rendre dans un pays hors de l’UE ? Notez que vous n’allez pas pouvoir utiliser votre carte CEAM. En effet, il faudra vous préparer à payer vos soins de santé de vos poches. Vous pouvez en outre utiliser votre assurance maladie surtout pour les interventions d’urgence. Cela est aussi valable pour les imprévus.

Votre assureur vous remboursera alors dès que vous serez rentré de votre voyage. Il suffit de présenter les factures ainsi que les justificatifs de vos soins. Il faut ainsi vous préparer à payer beaucoup en cas de problèmes de santé pendant votre séjour à l’étranger. Évitez de ce fait de perdre le moindre document si vous espérez vous faire rembourser à votre retour.

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire