louer un scooter en thailandeLa Thaïlande est un pays qui se découvre de bien des façons. Le scooter reste la plus simple et la plus accessible. Déambuler dans le Royaume du Siam sur un deux roues est une option pratique qui séduit pas mal de touristes. Si cette solution te tente, je te propose d’en découvrir les avantages et les inconvénients avant de confirmer ton choix et de louer un scooter.

Les avantages

On ne va pas se mentir : louer une voiture en Thaïlande peut coûter une blinde. Ce n’est pas forcément plus cher que dans d’autres pays, mais tu dois quand même prévoir un sacré budget pour te déplacer sur une seule semaine. Si tu y restes plus de 7 jours, il est préférable d’opter pour le scooter. Ce moyen de locomotion a quelques avantages qui parlent à la grande majorité des touristes :

  • Il est accessible : la location d’un scooter ne te reviendra pas très cher. Il coûte quand même légèrement plus que le bus, mais beaucoup moins qu’un tuk tuk. Les prix vont de 150 à 300THB, ce qui ne représente pas grand-chose
  • Il peut passer partout, notamment dans les endroits inaccessibles en voiture. Il faut dire qu’en Thaïlande, certains spots sont aussi plus faciles à visiter en scooter. Tu peux passer à travers la foule… tant que tu n’abuses pas de la vitesse, et que tu penses à bien t’adapter à la façon locale de conduire
  • Tu peux trouver des loueurs un peu partout : ce n’est pas ça qui manque. Il se pourrait même que tu en trouves sans réellement avoir à en chercher, puisqu’ils proposent leurs services un peu partout
  • Tu peux choisir entre un modèle manuel ou automatique : les loueurs en Thaïlande te proposeront systématiquement de choisir entre les deux. Tu n’auras donc pas à faire des pieds et des mains pour trouver un modèle qui te convient
  • Tu n’auras pas besoin d’un permis pour conduire un scooter : la location se règle généralement sans, même si certains loueurs peuvent demander à vérifier le document

 

Les inconvénients

Je termine en te listant quelques inconvénients auxquels tu devras faire attention. Ces petits soucis sont plus courants qu’on ne le croit, et peuvent te gâcher une partie de ton voyage :

  • Gare aux arnaques : si tu peux trouver des loueurs partout, un bon nombre d’entre eux n’hésiteront pas à te soutirer des sous. Ils les justifient généralement par une dégradation imaginaire du véhicule. Pense à faire un constat intégral du scooter avant de le louer, et pose bien tes conditions avant de partir avec
  • Les Thaïs roulent comme des malades : en scooter, tu fais partie des éléments vulnérables sur la route. Les Thaïs ont la mauvaise manie de rouler n’importe comment : tu dois donc t’adapter et avoir les bons reflexes quand tu utilises un scooter
  • Les scooters ne sont pas toujours assurés : c’est un fait. Les loueurs ne sont pas toujours très regardants sur ce genre de détails. Il faudra t’assurer à l’avance que tu loues un véhicule assuré en cas de pépins

location scooter thailande

Mon retour d’expérience !

Honnêtement, si ton budget le permet ne te prive pas pour louer un scooter en Thaïlande. Compte environ 4 euros par jour pour la location, et 1 ou 2 euros pour l’essence si tu roules pas mal.

Nous avons loué des scooters presque partout où l’on pouvait. On est beaucoup plus libre de se déplacer sans contrainte horaires (type bus ou train), on peut accéder à des endroits un peu reculés etc …

Attention toutefois aux dit scooter, pensez à bien faire une vidéo et des photos au moment de la location, car au moment du retour si vous n’avez pas fait ça, il se peut qu’ils vous facturent une rayure ou autre déjà existante. Et les tarifs peuvent vite grimper.

S’il vous arrive un pépin, jouez la carte de l’honnêteté et allez au plus vite à la location. Le loueur vous en sera reconnaissant et ne vous pombera pas la facture pour une petite casse ou autre. D’ailleurs , si vous cassez quelque chose, oubliez le fait d’aller dans un garage le faire réparer par vous même. 😉

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Laisser un commentaire