Peut-on continuer les exercices de musculation en voyage ?

Si vous vous êtes fixé des objectifs alors vous avez tout intérêt à continuer de vous entrainer, même lorsque vous êtes en voyage. En effet, qui dit vacances ne signifie pas forcément relâchement. Vous n’aurez que vos yeux pour pleurer si vous perdez la masse musculaire que vous avez durement acquise avant le départ.

Certes, si vous êtes de ceux qui s’entrainent en salle, vous allez dire que la difficulté réside dans le manque  de matériel. Eh bien, sachez que vous pouvez continuer à vous entrainer même sans matériels. Comment ? Suivez le guide !

Commencez la journée par une séance d’entrainement

 

Entre les visites-découvertes et les séances farniente, vous avez un emploi du temps chargé et vous ne savez pas à quel moment de la journée caser votre séance ? Facile, vous pouvez la programmer au matin, au réveil.

Prévoyez 5 minutes d’échauffement, 20 minutes pour l’entraînement, et 5 à 10 minutes d’étirement à la fin de la séance. Pour ce qui est de l’enchainement, pensez à faire :

  • 3*15 crunchs
  • 3*10 pompes sur les genoux
  • 3*5 tractions australiennes
  • 3*20 squats
  • 3*12 fentes sautées
  • 3*10 burpees (flexions extensions + position de gainage bras tendus sans faire la pompe)

En plus d’être rapide et efficace, cet entrainement full body va vous aider à rester en forme et à maintenir vos muscles.

Faites des exercices adaptés à votre environnement

 

Que votre voyage vous ait mené au bord de la plage, au fin fond de la forêt sauvage ou encore en haut de montagnes escarpées, ce n’est pas tant l’environnement qui importe, c’est votre capacité à vous adapter. Si votre itinéraire prévoit par exemple une montée d’escalier, vous pourrez en profiter pour réaliser quelques exercices d’extension de mollets.

Pour ce faire, placez un tiers de votre pied sur la marche d’escalier et les 2 tiers de l’arrière du pied dans le vide. Placez ensuite l’autre jambe en l’air doucement pour gagner en équilibre. Commencez ensuite à faire une extension de cheville avec amplitude complète.

L’idée est de descendre en prenant appui sur le talon et de remonter avec la force du mollet. Une fois remonté, gardez la position pendant 3 secondes en prenant le temps de contracter le mollet avant de redescendre.

S’il vous est assez difficile de garder l’équilibre, vous pourrez toujours vous appuyer sur un mur avec vos bras mais ne vous en servez pas pour prendre appui. Tout le travail, que ce soit lors de la montée ou de la descente, doit être uniquement centré sur le mollet.

Optimisez votre temps même en vacances

 

Vous êtes sur la plage, il fait beau et vous avez envie de vous dépenser entre deux baignades ? Pensez à optimiser votre temps et pratiquez le jumping jack. Cet exercice sollicite à la fois vos épaules, vos abdominaux, vos quadriceps, vos mollets, etc.

De plus, le mouvement est facile à réaliser. Mettez-vous debout avec les pieds et les mains serrés. Sautez ensuite sur place en écartant les pieds et en levant les bras jusqu’au-dessus de votre tête. À noter que vos pieds et bras doivent rester bien parallèles.

Bien évidemment, ne vous mettez pas la pression, pratiquez lorsque la situation le permet, amusez-vous et surtout, n’oubliez pas de profiter du voyage !

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes